Dialga Primal est-il une Primo-Résurgence ?

Avec les remakes de Rubis et Saphir qui sont respectivement Rubis Oméga et Saphir Alpha, il y a eu l'arrivée d'une nouveauté tellement nouvelle qu'elle en est même présente sur les jaquettes des jeux : la Primo-Résurgence. Élément-clé du scénario, elle permet de redonner aux créateurs des continents et océans, Groudon et Kyogre, leurs pouvoirs ancestraux qu'ils avaient perdu en plusieurs milliers d'années.
(Théorie : ces deux Pokémon fonctionnent comme des ballons de baudruche 
qui se dégonflent tout seuls quand on les oublie trop longtemps quelque part)

Nommés respectivement Primo-Kyogre et Primo-Groudon, le joueur pourra les capturer dans la Grotte Origine d'Atalanopolis. Cependant, à la vue de leur nouvelle-ancienne forme, certains fans ont crié au scandale et à l'injustice :
"Quoi, et Dialga Primal de la série Donjon Mystère, alors ?"
Et si le premier Pokémon primal à n'avoir jamais existé n'était ni une baleine, ni un dinosaure en forme de taupe, mais plutôt le Pokémon qui incarne le temps en personne, Dialga ? Nous allons voir ça tout de suite.


Qui est Dialga Primal ?


Présent uniquement dans les versions Pokémon Donjon Mystère : Explorateurs du Temps, de l'Ombre et du Ciel, Dialga Primal est le boss final de l'aventure principale. Résidant au sommet de la Tour du Temps dont il en est le gardien, on en fait sa rencontre lorsque celle-ci est sur le point de s'effondrer car le cours du temps est sévèrement perturbé. Dialga n'est donc plus en mesure de le contrôler, ce qui le fait basculer du côté obscur de la force : transformé en une bête sauvage et primitive, il n'agit plus que par rage et par instinct, n'hésitant pas à tuer sans merci tout Pokémon qui tente d'arranger les choses en modifiant l'Histoire. Entièrement consumé par la folie, ses dialogues ne se résument plus qu'à des grognements en Caps Lock.
En dehors de son caractère un peu difficile, sa principale caractéristique est qu'il change légèrement d'apparence. Il garde peut-être la même physionomie, mais sa palette de couleurs est différente : ses bandes qui ressemblent à des aiguilles deviennent orangées alors qu'elles sont habituellement bleu clair, le reste de sa peau est plus sombre, et le diamant bleu qui orne son poitrail acquiert un rouge vif plutôt inquiétant.
Devenu inconscient de ses actes, il sait toutefois que sa forme primale est une mauvaise chose pour lui et son entourage (c'est à dire le reste du monde). En effet, une fois que notre équipe lui a flanqué une bonne raclée, il remercie le joueur qui lui a permis de retrouver ses esprits et l'apaiser.

Ce Pokémon est très populaire dans la série Donjon Mystère car non seulement il est beau et en impose par paquets de dix, mais surtout il a le thème le plus cool de toute la série (et on est tous unanimes là-dessus).

Comprenez : "GROOOAAAAAAAARG !"





Quelle est la différence entre Dialga Primal et la Primo-Résurgence ?


Ben... Presque tout, en fait. L'accès à la Primo-Résurgence nécessite une gemme spécifique à Kyogre et Groudon, ce qui leur permet d'acquérir instantanément une transformation temporaire, à l'instar d'une Méga-Évolution. Contrairement à Dialga, leur apparence physique change "pour de vrai". Ils redeviennent beaucoup plus grands et voient des motifs apparaître sur leur corps (respectivement l'Alpha et l'Oméga). En toute logique, comme ils sont plus imposants et retrouvent leur forme d'antan, leurs statistiques suivent le rythme et deviennent très élevées, et leurs types peuvent même changer, comme le prouve Primo-Groudon et son double type Sol/Feu.
Le magma qui parcourt entièrement son corps nous mettait un peu sur la voie.

Dialga Primal, lui, c'est juste un Dialga très très très énervé. Sa forme primale apparaît progressivement, plus précisément au fil de l'effondrement de la Tour du Temps. Quand on l'affronte dans l'histoire par exemple, il est encore capable de prononcer quelques mots pour nous dire grosso-modo "GROUH GROUH MOI PAS CONTENT TOI MOURIR". Et une fois qu'il perd entièrement le contrôle de lui-même, le retour en arrière n'est plus possible. La seule solution possible est une intervention divine (d'Arceus donc).


Pour résumer les principales différences :
-La Primo-Résurgence redonne l'apparence et les pouvoirs antiques aux Pokémon concernés, en conservant leur état conscient
-L'état Primal de Dialga le fait revenir à son instinct antique (donc sauvage) et ses actes ne sont guidés que par sa colère





Mais alors, pourquoi une telle confusion ?

Car elle vient principalement d'un petit défaut de traduction. Dans la version japonaise de Donjon Mystère, Dialga Primal est traduit comme étant un "Dark Dialga", c'est à dire un Pokémon dévoré par les ténèbres. Il en va de même avec les versions italiennes, espagnoles, et allemandes du jeu. En fait, il n'y a que les versions françaises et anglaises qui ont traduit ça maladroitement, mais à l'époque cela n'avait aucune incidence comme Primo-Kyogre et Primo-Groudon n'existaient pas encore. En revanche, ces derniers ont un nom ayant une référence à leur aspect primitif dans toutes les langues.

Par conséquent, il n'y aurait jamais eu de rapprochement entre Dialga Primal et la Primo-Résurgence si celui-ci s'était appelé "Dialga Berserk" ou "Dialga Fureur" en français. Ou alors cela aurait été très subtil. Comme quoi, il suffit d'un mot mal traduit pour tout chambouler dans le Pokéweb !

Primo-Résurgence ou non, c'est toujours très impressionnant d'affronter un 
Pokémon légendaire enragé quand on incarne une petite bouse du genre starter.

Sources :
Poképédia et Bulbapedia
Mes jeux Rubis Oméga et Pokémon Donjon Mystère : Explorateurs du Ciel.