Comment différencier les infirmières Joëlle et les agents Jenny ?

Vous le savez autant que moi, dans l'animé Pokémon il n'y a que les femmes qui taffent 24/24h. Je veux bien sur parler exclusivement des infirmières Joëlle et des agents Jenny.
N'empêche, je les suspecte un peu d'être des bugs de la matrice : en effet, c'est assez peu commun, même au sein d'une famille, d'avoir uniquement des femmes qui ont exactement la même tronche, la même coiffure, le même caractère, la même profession, et certainement le même âge.

Ce qui est sur, c'est qu'elles ont la tête de l'emploi. Quel hasard !

Mais comment les différencier à travers les épisodes de la série ? Mettons de coté cette hypothèse amusante qui consiste à croire qu'il n'y a en fait qu'une Jenny et une Joëlle qui parcourent la région au même rythme de Sacha et cie et penchons-nous sur les faits.


Les agent Jenny (nommées K-You dans les deux premières saisons, mais comme je n'avais jamais vu l'orthographe je pensais que c'était "Caillou") travaillent plutôt en solo sur des enquêtes diverses et variées et sont souvent accompagnées d'un Caninos, Elesprint ou Ponchien. Elles parcourent les routes de la région essentiellement avec leur moto.

Dommage pour nous, elles savent s’asseoir 
correctement quand elles portent des jupes.

Le truc pour voir qu'elles sont différentes : Regardez bien leur casquette... Les symboles changent en fonction des agents concernés.




Quant aux infirmières Joëlle, elles sont, comme dans les jeux, les femmes qui s’occupent de la guérison des Pokémon dans les centres Pokémon (d'ailleurs, leur "nous espérons vous revoir bientôt" me laisse un peu perplexe : elles ont hâte que notre équipe se fasse défoncer la tronche ?). Leurs assistants sont des Pokémon tout rose, tout rond, tout mignon, avec des grand yeux kawaii : c'est à dire des Leveinard, Leuphorie, Grodoudou et Nanméouïe.


Comme vous l'avez deviné, le seul moyen de les différencier est de regarder la couleur de leur croix sur leur chapeau (c'est bien sur aussi valable dans les premières saisons). Par contre, ça deviendrait problématique pour leur entourage si un jour elles échangeaient leurs chapeaux par mégarde. Imaginez juste la détresse -ou le fantasme- de leurs maris.

Petit remake des jumelles dans Shining.

Mais dans la dernière saison de l'animé, celle de Kalos, il y a un petit détail qui a changé : maintenant les infirmières ont toutes la même Pokéball sur leur espèce de toque, mais on peut toujours s'y retrouver grâce à leurs badges de couleur différente sur leur blouse. Ouf, moi qui pensait qu'elles étaient devenu indifférenciables, on peut de nouveau respirer les copains.

Et c'est au tour de Serena de s'être faite avoir comme un bleu.
(Généralement quand elles sortent leur photo de groupe c'est parce que
 les gens sont trop bêtes pour croire qu'il y en a plusieurs dans la région)
-et c'est compréhensible-


Conclusion : 
(j'aime mettre des conclusions de façon aléatoire dans mes articles)

On pourra dire ce qu'on voudra, mais Pierre n'est pas si con que ça : au moins, grâce à ces détails ingénieux, il peut s'assurer à chaque fois de ne pas draguer la même personne, ce qui lui permet d'agrandir sa collection de râteaux sans se prendre la tête.