"Fiction d'horreur", par Hugo C.

L'avis de Pseudo-Mew : "Je trouve que t'écris bien pour ton âge ! Quand je lis la description du monstre dans ta nouvelle, j'imagine une grosse noiraude (rf : "Mon voisin Totoro) ce qui rend la bête mignonne et beaucoup moins impressionnante ! -et non ce que je t'ai dit par mail haha-"



 Fiction d'horreur

Enfin. Après 2 longues années de voyage dans la galaxie, ils y étaient arrivés. La planète H-29, située aux confins de notre galaxie se trouvait devant eux. Le sol de cette planète s'étendait sous leurs yeux. Orange, ensablé et désert, lamentablement désert. Cette expédition était considérée comme dangereuse du fait que l'on ne savait quelle forme de vie résidait sur cette planète. Ils étaient 6 à s'être proposés. Leur fusée se posa. Tour à tour, ils en descendirent, chacun équipés d'une petite combinaison. L'atmosphère et la gravité étaient les mêmes que sur Terre, ce qui expliquait leur attirail. Ils s'émerveillèrent en voyant ce paysage de plaines ensablées, mais très rapidement ils se souvinrent qu'ils n'étaient là que pour une seule chose, qu'ils n'avaient qu'un seul objectif à atteindre : trouver un extra-terrestre, une forme de vie sur cette planète de dunes désolées.
Ils errèrent quelques temps, le sable brûlant s'étendant à perte de vue, un petit vent chaud face à eux, jusqu'à ce qu'ils voient un léger mouvement dans le sable. Ils s'approchèrent. Une sorte de fine tentacule noire apparût. Ils avaient trouvé. La forme de vie qu'ils cherchaient se trouvait sous leur pieds, le but de leur expédition était là, dans le sable. Ils tirèrent doucement sur la tentacule, histoire de faire sortir "l'animal". Dès qu'ils l'eurent touchée, la tentacule frissonna, puis retourna dans le sable. Quelques secondes s'écoulèrent sans que rien ne se produise lorsque d'un coup, le sol trembla sous eux et une créature, possédant des dizaines de ces tentacules noires, faisant 2 fois leur taille, et pourvue de crocs acérés apparût. Poussant un hurlement terrible, la créature retourna sous le sable. Des dizaines de tentacules sortirent et attaquèrent les spationautes médusés par ce spectacle. De toute évidence elle voulait les tuer. L'un d'eux se ressaisit et cria le plus fort possible : "courez !" Alors tous se mirent à courir espérant échapper à ces tentacules. Mais la créature, habituée à cet environnement, allait bien plus vite sous le sable qu'eux, et ils se retrouvèrent pris par les tentacules, incapables de bouger. La créature sortit de terre, et choisissant qui elle avalerait en premier, ouvra sa bouche hérissée de pointes. A ce moment, il y eût comme un ralenti. Ils virent que la créature avait choisie sa victime, ils virent aussi la proie se débattre de toutes ses forces, et ils l'entendirent hurler.

Puis le metteur en scène dit : "Et coupez elle est bonne ! Parfait les acteurs vous avez très bien joué. Vous pouvez aller vous reposer. Et rangez-moi cette gigantesque marionnette pleine de tentacules !"