Les oeufs de Pâques de Pixar

Un easter egg est un petit détail caché dans un film. Généralement super discret, il est difficile à voir la première fois qu'on regarde un film (dès fois il apparaît même pas une seconde). C'est pour ça que c'est surnommé comme ça, on s'amuse à les chercher, comme les oeufs de Pâques.





Le code A113

Ce truc ne vous dit absolument rien, hein ? Pourtant, dans absolument tous les films de Pixar et même certains films Disney, ce code apparaît au moins une fois et ça peut être de toutes les façons possibles : une plaque d'immatriculation, un tatouage sur une oreille, un truc du décor...


Bien sur, ce délire de la part des développeurs n'est pas anodin, enfin ce que je veux dire par là c'est qu'ils n'ont pas choisi une suite de chiffres et de lettres au pif. D'ailleurs ça ferait une bonne scène, ça...

"1995, à la veille de la production du premier film de Pixar, "Toy Story"...
-Si on mettait un easter egg original dans nos films, un genre de marque de fabrique, ce serait cool non ?
-Okay, mais on prend quoi ?
-*ferme les yeux et appuie au hasard sur le clavier* A113... Mais ça veut rien dire !
-Pas grave, on garde quand même."

Non, je n'y suis pas du tout. En fait, la plupart des gens qui travaillent chez Pixar ont fait leurs études dans la même université, nommée Calarts, et plus particulièrement dans la même salle qui a pour nom... A113.  Tout simplement ! Par contre, je ne sais pas si c'était pareil avec les gens de chez Disney, mais on retrouve bel et bien ce code aussi...
(Exemple : dans "Lilo et Stitch" une plaque d'immatriculation contient aussi ce code)


Donc je disais, comme Disney et Pixar sont une seule compagnie maintenant, ce code se retrouvera dans chacune de leur production, à commencer par "Rebelle". Même si cette fois-ci c'est très peu visible et beaucoup plus subtil car il est écrit en chiffres romains !
Après, si un jour je produis un film, je sais pas si j'irais mettre moi aussi le nom de mon amphi préférée... Car "Jules Dumont d'Urville" c'est un peu moins simple à caser tout de même.

Le saviez-vous ? On retrouve le même genre de canular dans la série des Simpsons avec l'expression "The Iron Giant".





La camionnette jaune

Ah, on pourrait croire que cet easter egg est beaucoup plus voyant car il a quand même la taille d'une voiture. Mais vous savez... C'est presque faux !
Depuis le premier "Toy Story", on a remarqué l'apparition d'une voiture jaune toute déglinguée qui est en fait un véhicule de Pizza Planet (une pizzeria sur le thème de l'espace, c'est trop fun !). Quand je dis qu'elle est déglinguée, c'est qu'elle est bonne pour la casse : il manque un phare, elle est toute sale, enfin elle peut concurrencer Martin du film "Cars".
Et il faut croire que les développeurs ont aussi aimé cette carcasse de véhicule; Car elle est apparu dans un film. Puis deux. Puis trois. Puis dans tous les Pixar, et même des Disney  !


Et comme je vous montre cette image, j'en profite pour faire une petite remarque : aviez-vous vu que les décor de "1001 Pattes" et "Monstres et compagnie" sont exactement les mêmes ? Eh oui, quand Léon rend visite à un gamin à la fin du film, il habite là où se situe la fourmilière de Tilt !

Cette sorcière du film "Rebelle" sculpte des objets bien étranges...





Les films servent de bande-annonce

Et je ne vous ment même pas d'abord. Encore qu'on ne connaisse pas les deux easters egg que je viens de vous présenter, c'est normal, mais celui-là normalement vous êtes au courant car il est assez connu ! La particularité des films Pixar est qu'ils ont l'habitude de mettre un élément du prochain film dans leur dernier film. Vous me suivez ?
Mais là c'est pareil, il n’apparaissent que très peu de fois, et je soupçonne que ceux qui les ont trouvés ont acheté le DVD juste pour agresser le bouton pause de la télécommande...


Et si vous vous demandez pourquoi dans "Rebelle" on voit Sully, c'est parce que le prochain film de Pixar est sur... "Monstres et compagnie" ! Il racontera le passé de Sully et Bob, comment ils se sont rencontrés, etc. J'ai hâte de voir ça en tout cas !

Et aussi, big up à l'expression du garçon de l'image du "Monde de Nemo", on pourrait presque croire qu'on l'a surpris en train de lire un magasine cochon et qu'il cherche à se justifier.