Comment créer un endroit étrange/bizarre/insolite dans Pokémon ?

Je vais vous parler des règles d'or des endroits bizarres dans Pokémon.
Quels en sont les éléments ? Nous allons voir ça ensemble.

1) Très important : il faut que le lieu en question ait le moins d'histoire possible, afin qu'on puisse lui en trouver une facilement (les gamers avec un brin d'imagination s'en chargeront pour vous)

Bon exemple :
Le manoir de l'étrange dans Pokémon Noir 2 / Blanc 2

Mauvais exemple :
Le laboratoire du Professeur Chen

2) Le lieu doit contenir le moins de personnages possible. Comme ça, ils n'ont pas à vous renseigner pourquoi ils sont là, ce qui expliquerait l'utilité de l'endroit.

3) Tant qu'à faire, notre personnage n'est même pas obligé de passer par cet endroit au cours de son aventure. Le mieux sera de tomber sur ce truc au hasard, alors qu'on explorait la région et qu'on a pris un petit détour. En gros, tenir l'endroit le plus loin possible de toute forme de vie !

4) Utiliser une ou plusieurs CS pour y accéder est idéal pour maintenir le suspense encore plus longtemps. Car l'utilisation des CS indique souvent un passage scénaristique (c'est pour ça qu'on les obtient une à une et pas toutes en même temps) donc si ça ne mène nulle part, on se demande pourquoi on a fait tout ça. Du foutage de gueule, donc.
CS conseillée : Surf, bien sûr !

Le personnage ne sait pas où il va, mais ne sait pas non plus d'où il vient.

5) Comme le lieu est isolé de la civilisation, il est conseillé de le remplir au maximum de Pokémon sauvages. Ah, mais pas n'importe quels Pokémon ! Préférez les bons vieux Tentacool, les Rattata, ou les grands classiques du genre, comme l'indémodable Nosferapti. Non seulement le dresseur viendra pour gaspiller des dizaines de Max Repousses, mais en plus il n'y a aucune trace de Pokémon rare. Un lieu évité par tous, donc.

La reproduction des Rattatas enfin révélée.
(Cette image me fait vraiment rire !)

6) Ajoutez quand même une touche de mystère en glissant subtilement un truc surprenant. Ça peut être n'importe quoi, pourvu qu'il n'ait aucun rapport avec le lieu en question, qui lui-même n'a aucun rapport avec quoi que ce soit.
Exemples connus : un camion, un fantôme qui disparaît devant vous, un message moralisateur en langage Zarbi ou même en braille, comme dans Rouge Feu et Vert Feuille...

7) Pour le choix du décor, pas de souci, tout convient. Un bâtiment abandonné, une grotte, une petite forêt, c'est comme on veut. La règle à respecter, par contre, est de garder des couleurs ternes et sombres, pour un effet plus dramatique. 
Enfin la vraie raison est qu'un décor sombre paraîtra plus étroit et plus long à parcourir qu'un chemin bien éclairé, qui semblera spacieux !
Exemple : comparez 20 pas à faire à Céladopole, et 20 pas à faire en plein milieu du mont Selenite. Tandis que l'un aspirera plus à la balade tranquille, l'autre fait carrément preuve de survie !

Pitié pas le mont Selenite, c'est l'endroit de Kanto le plus chiant à traverser !


Et voilà, avec tout ça normalement vous êtes fin prêts pour construire votre piège à joueurs et vous êtes également devenu le maître ultime des trolls. Vous pouvez être fier de vous, l'art de faire chier les gens est beaucoup plus subtil qu'on ne peut le penser.
Puis si on incruste un lieu de ce genre dans un jeu Pokémon, c'est comme une fleur : on plante la graine, et on attend tranquillement que les rumeurs fleurissent sur le net !

Ceci est une rumeur de pokéfan.