C'est quoi les Pikaclones ?

A l'heure où je vous écris cet article, la sixième génération Pokémon fait partie de notre quotidien, et Pokémon X et Y sont les derniers jeux à la mode que tout le monde s'arrache. Mais de façon un peu moins brutale que pour une édition collector de cette bouse ce jeu en FPS qu'est Call of Duty Ghost.
(Je tenais à placer cette phrase car ça se trouve mon blog sera encore actif dans dix ans, à l'aube du jeu Pokémon marquant la onzième génération sortant sur 6DsXXL. Je retournerai alors sur cet article, la larme à l'oeil, en murmurant doucement : "Purée, c'était le bon vieux temps")
Je me fais des films.

Alors je disais donc, c'est quoi des Pikaclones ? Eh ben ce sont des clones de Pikachu.

*Tonnerre d'applaudissements, fin de l'article, générique.*

Revenez les gars, je rigolais ! Regardez : "hahaha". 

Plus sérieusement, les pikaclones sont en fait les Pokémon qui servent à nous rappeler à nous, chers consommateurs de la franchise Pokémon, que Pikachu is the best for ever and ever et qu'il est tellement cool, stylé et populaire que les autres pokémon s'en chient dessus qu'il est copié par plein de rongeurs dans les générations suivantes. En gros, c'est à la mode d'être mignon et de balancer des éclairs dans tous les sens.

Donc comme je disais, la première génération Pokémon, annonciatrice d'un succès international, possède en guise de mascotte une sorte de souris jaune qui ne fait que maigrir au fil des années : je parle bien sur de Pikachu.


D'ailleurs je tiens à préciser qu'il est tellement connu que quand on parle de Pokémon à des gens qui n'y connaissent absolument rien (exemple flagrant : nos parents, autres adultes ayant dépassé la quarantaine, etc.), le seul nom qui leur vient à l'esprit est celui de notre cher rongeur radioactif. Et c'est tout. 
Mais je suis certaine que si la mascotte de la série avait été Léviator, déjà on se serait calmé avec les critiques non-constructives de "Pokémon c pour lé gam1 lolololololollololol". Car forcément, pour l'ensemble de la populace, une mascotte mignonne = truc pas effrayant = pour les enfants = réservé à un public globalement immature. Donc Pikachu, je te déteste. Point.

CONFESSION : J'avais peur de Léviator quand j'étais petite.
(Artistes : Operatingthetan et Cubur)

Puis ensuite, dans la seconde génération vient Pichu, la pré-évolution de Pikachu. En gros c'est le même en plus petit plus mignon plus kawaii plus faible et avec de plus grands yeux et des joues roses.

Gnnn... BON D'ACCORD il est adorable !

Pendant un moment aussi, il y a eu une mini-polémique avec le fameux "Pikablue" qui intriguait tant les joueurs ("ouais c'est une nouvelle évolution, ouah il va être surpuissant, trop rare à capturer, c'est surement un légendaire, blablabla") mais bon au final, calmez vos ardeurs les enfants, ce n'est que Marill, une bouboule bleue ambulante qui a les bras tellement courts qu'il ne peut même pas applaudir.

Je crois que Marill ne peut pas applaudir.

Jusque là, rien d'ultra anormal. 

Puis on commence à trouver cette affaire louche quand on s'aperçoit qu'il y a un duo de Pikachu-like qui déboule dans la troisième génération : Posipi et Négapi, qui représentent respectivement les versions Rubis et Saphir. Et le positif et le négatif. Oui, oui, comme dans tes cours de maths.


Et rebelote avec la quatrième génération, qui accueille un mélange de Scrat du film "l'Age de Glace" et de Pikachu, j'ai nommé Pachirisu. (Aussi connu comme étant un des Pokémon de l'animé qui me gave le plus, mais je ne sais pas pourquoi.)

J'avais envie de faire une remarque perverse sur ce gif mais je vais m'abstenir.

Avec la cinquième génération, il y en a un et demie de nouveau. Pourquoi je dis un et demie ? Je m'explique : ici, le cousin officiel de Pikachu, c'est Emolga, le Batman des rongeurs.

Hell yeah.

Mais il y a un autre Pokémon qui pourrait y ressembler, c'est euh... Comment il s'appelle déjà*... Ah oui, Chinchidou. Le Chinchilla tellement maniaque que sa queue sert de balai. C'est beau l'évolution. En fait c'est presque un Pikachu de type normal, avec la célébrité en moins (vous pouvez vérifier sur Google images, y'a presque rien sur lui)

* : Je préfère écrire mes hésitations quand j'hésite 
vraiment car l'écriture de l'article fait encore plus vraie.
Jesus, is that you ? *PAF*

Et enfin, je vous présente le petit dernier de la famille des Pikachu, celui qui fait son apparition dans la sixième génération, je vous demande d'accueillir bien fort... HAMTAROOOOO !!!


Euh, attendez... On me dit dans l'oreillette que je me suis trompée... Oups, au temps pour moi. On la refait.

Et enfin, je vous présente le petit dernier de la famille des Pikachu, celui qui fait son apparition dans la sixième génération, je vous demande d'accueillir bien fort... DEDEEEEEEEEENNE !!!


Dedenne quoi ! C'est mon préféré, juste parce qu'il a un nom super fun ! J'adore le prononcer : De-de-nne. Ça me fait penser à "bedaine", ou à "Dédé", le célèbre cochon de la Française des jeux. Bref, je m'emporte. 
Tout est mignon chez lui : sa ressemblance frappante avec Raichu, sa queue qui sert de câble électrique (est-ce que si on le branche sur notre PC on peut s'en servir comme souris ? Eh, "souris" ! Pfffrt je me fais rire toute seule !), son regard ahuri, sa silhouette rabougrie... C'est un de mes coups de coeur de la sixième génération.


CONCLUSION : Les Pikaclones sont une sorte de running gag de Pokémon, et je sens qu'on va se bouffer du hamster pour encore plusieurs générations, les enfants. Enfin on s'en fout car ils sont mignons. Mais faibles. Cependant, ne soyez pas tristes : le type électrique vaincra, et j'en suis la preuve vivante ! 

*exhibe ses petits bras musclés*