"I'm gonna wreck it !"

J'ai mis le titre de mon article en anglais car ça fait plus cool qu'en français.

Bon on ne va pas épiloguer là-dessus non plus.




Prologue, ou partie "racontage de vie"

Comme je suis déconnecté du monde réel, je ne me suis aperçue que très tard que "Les mondes de Ralph", le nouveau Disney/Pixar était sorti au cinéma. Donc en gros, quand ils l'ont annoncé sur Internet y'a quelques mois, je ne tenais plus en place pour aller voir un film (sur les jeux vidéos !) qui avait l'air aussi cool, mais résultat, quand j'ai enfin daigné bouger de ma chaise de bureau -là où y'a l'ordi, oui-, le film n'était plus en 3D et avait migré dans les salles du fond de l'UGC. oui vous savez, là où y'a personne à part l'aspirateur des femmes de ménage.

Mais je suis allée le voir quand même, avec Sleyer, qu'aime bien les jeux vidéos rétros. Et on a pas été déçu.

Le clin d'oeil à Donkey Kong est évident : gros bras, allure de colosse, air pas content...

On est ressorti de la salle avec des étoiles plein les yeux. Et on avait aussi envie de se jeter sur notre console.




Résumé du film (pour que vous sachiez de quoi je parle quand même)

Ralph est un méchant de jeu vidéo rétro qui en a marre de son job. Être le méchant c'est toujours la même chose, les joueurs ne sont heureux que s'ils réussissent à l'éliminer en le jetant sauvagement du haut de l'immeuble pour finalement le faire atterrir dans une mare de boue. Il décide donc de s'exiler de sa borne d'arcade pour voyager dans les autres jeux et essayer de devenir un vrai héros, vous savez, celui qui reçoit la médaille à la fin de la partie (ou le bisou de la princesse, ça dépend des jeux). Mais en chemin il rencontrera Vanellope, un adorable mais insupportable petit bug qui provient d'un jeu de course au décor anti-diabétique (SugarRush) et qui ne va pas lui rendre la vie facile.

Une voiture rien qu'en sucre, mon rêve !




3 conseils qui valent de l'or

Déjà, une petite remarque qui ressemble surtout à un Premier avertissement : si vous ne connaissez pas grand chose à l'univers du jeu vidéo, vous risquez de louper beaucoup de choses ! Que ce soit au niveau des clins d'oeil (je reviendrai là-dessus), d'une partie du scénario ou de l'humour, tout est parfaitement maîtrisé et géré au micropoil de millimètre.
Bon okay, c'est Disney/Pixar donc rien d'étonnant au fait que ce soit génial, mais le risque le + important pour les séries ou films qui abordent les jeux vidéos est celui de la petite fausse note qui fait engendrer une avalanche de forums remplis de gens pas contents qui viennent cracher leur haine sur le film. Conséquence : le film a mauvaise réputation. Conséquence : la petite fausse note devient un même Internet (et c'est déjà arrivé avec CETTE VIDEO)
Enfin bon on s'en fout de ça puisque ça ne concerne pas "Les mondes de Ralph".

Deuxième avertissement : surtout, ne vous fiez pas à la bande annonce qu'on peut trouver sur Allociné pour tout de suite dire "ah ouais c'est nul mais ça a montré tout le film, y'a plus aucun suspense." Cette réflexion est fausse et ne montre pas l'intégralité du scénario comme on pourrait le penser, loin de là ! Puis de toute façon il faut bien des images pour faire une bande annonce, donc l'excuse "on a tout vu en trois minutes de vidéo" ne tient pas la route.

Non, Allociné n'est pas un site de films en streaming.

Tiens d'ailleurs tant que j'aborde Allociné, et ce sera mon Troisième avertissement, il ne faut pas toujours se fier aux critiques de la presse non plus, car ils ont la fâcheuse habitude de noter très bas les films que j'adore et aduler les films qui me font grincer des dents. Et quand je conseille aux gens de s'y connaître en jeu vidéo pour apprécier pleinement ce film, c'est pour éviter ce genre de remarque :

En même temps c'est entièrement subjectif, mais j'ai jamais aimé ce magazine.

Donc voilà, en gros si vous êtes un geek qui ne se fie qu'à lui-même pour juger un film, vous êtes partants pour apprécier pleinement la séance :)




Pourquoi aller voir "Les mondes de Ralph" ?

Pour voir comment Disney a géré ce film :

Comme je l'ai dis plus haut, aborder le monde du jeu vidéo est une tâche très difficile. Il faut savoir en respecter les codes sans entrer dans l'abus mais sans survoler le sujet non plus. En voici quelques exemples :
- Quand un personnage meurt il ressuscite immédiatement
- Les mouvements des personnages de l'histoire varient selon leur jeu (mention spéciale aux habitants de l'immeuble de Felix Fix Jr)
- Certains jeux vidéos actuels sont un peu plus violents qu'avant donc forcément quand Ralph voyagera dans des jeux de 2012 façon Halo il va être complètement paumé
- Le gentil n'a plus de job si le méchant n'est pas là -et inversement- donc la disparition de Ralph va créer quelques surprises...

Petite image de la bande annonce que je trouvais fun.

(Petite parenthèse : j'ai toujours du mal à m'habituer au fait que Disney et Pixar ont maintenant "fusionné", car pour moi Disney, c'est de nombreux films qui ont cartonné et qui sont surtout en 2D. Du coup j'apparente ce film à un Pixar, grâce ou à cause de l'humour, des graphismes et du scénario.)




Pour les bonbons, les sucreries, et les gâteaux :

Amateurs de sucre, vous ne serez pas déçus ! Environ la moitié (ou un gros tiers) du film a lieu dans le jeu SugarRush, un jeu de course avec un décor en bonbon, des véhicules en gâteaux, des sables mouvants en Nesquik, un volcan de Coca, et j'en passe... Vous l'aurez compris, ce film est sponsorisé par les jeux vidéos mais aussi par la bouffe.

Petite remarque de Pseudo-Mew : Aller chercher des bonbons avant une séance de cinoche, c'est toujours un petit plaisir, car on a souvent faim au cinéma (ne me demandez pas pourquoi, je ne sais pas non plus). Mais pour ce film, inutile. Rien que de voir tout ce qu'il y a comme nourriture dedans, vous aurez le ventre plein en ressortant de la salle !

Voilà, ça vous suffit comme preuve ?

Et puis surtout, rien qu'une bonne raison d'aller voir ce film, on voit des Oréos vivants et des chiens-gâteaux bordel de m*rde !




Pour le nombre hallucinant de références dans le film :

Vous me direz que c'était prévisible en même temps. Les jeux vidéos possèdent un univers très vaste avec des tonnes de célébrités, donc en voir deux ou trois glissées subtilement dans le film, c'est naturel. Mais... C'est ce que je pensais avant !
Pendant le film c'est simple, je ne faisais que regarder l'arrière plan. Tout ce qu'il y a comme clins d'oeil, c'est fou ! Les amoureux et connaisseurs de jeux vidéos vont être ravis, et peut-être même rire à certains d'entre eux (défi : essayez de retrouver le code Konami, la route arc-en-ciel de Mariokart, et Sonic). Bon, je ne vais pas en dire plus pour éviter de tout vous spoiler, mais en attendant, la bande annonce en fourmille aussi donc je vous mets le lien :

Bande annonce des Mondes de Ralph ici


Un autre truc que j'ai beaucoup aimé aussi c'est que le film alterne les points de vue : la vue sur les personnages visibles par le joueur, la vue sur les personnages à l'intérieur du jeu et... La vue sur les personnes qui jouent ! Le rendu est vraiment cool !




Et pour tout le reste !

Je ne dirai rien de plus sur les personnages pour éviter de tout vous dévoiler, mais faites-moi confiance, les personnages principaux sont comment dire... Extrêmement variés, que ce soit au niveau du physique ou du caractère.
Le scénario est très original, peu de films peuvent se vanter d'avoir placé autant de bornes d'arcade en une heure et quelques ^^
Les musiques choisies donnent la pêche, mais la seule critique que je ferai est que je regrette le temps où Disney faisait lui-même ses chansons mythiques, ça c'était vraiment la touche finale qui permettait de perfectionner un film jusqu'à la perfection (remarque très pertinente).

Oui j'avoue que la musique "L'histoire de la vie" me manque un peu.




Le saviez-vous ?

Avant que les développeurs aient décidé que Ralph soit un homme très grand avec des gros bras, son design est passé par tout... Et surtout n'importe quoi, voyez ci-dessous :


Quant à Vanellope, elle aussi a eu de nombreuses propositions avant d'être ce qu'elle est aujourd'hui. Mais elle reste toujours mignonne !








Voilà, j'ai fini de faire mon discours à propos de ce film, j'espère que ça vous a intéressé ! Une belle image qui n'a pas forcément de rapport avec le sujet -Link avec des chatons, que demander de mieux ?-, un "au revoir" et je vous dis à très bientôt !

Pseudo-Mew vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année en retard.