Sega et son hérisson bipède bleu qui court très vite.

Bonjour tout le monde ! Aujourd'hui je ne vais pas fort, car un évènement vient de bouleverser mon quotidien, du moins jusqu'à ce que je retourne faire les courses :


Car oui quand on carbure au chocolat pour écrire ses articles, croyez-moi ça fait un sacré choc au niveau psychologique.
Mais j'ai envie de dire qu'on s'en fout.

Donc, mis à part cette parenthèse minable, je reviens avec un nouveau replay cette semaine qui a pour vedette un des héros les plus rapides du jeu vidéo, qui en met plein la vue aux filles, et qui en plus de ça est bleu avec les cheveux en pics, je vous parle bien sur de Sonic !

Oui enfin rapide... Je parlais pas forcément de ça, hein...

Mais avant de centrer l'attention sur le hérisson supersonique, je voulais faire une brève parenthèse sur la boîte qui l'a créé, qui est évidemment : SEEEEGAAAAA ♪ *choeurs*




Parlons peu, parlons bien (de SEGA)

Mais au fait, ça veut dire quoi SEGA ?

Ben ça veut dire "ces gars", vous êtes bêtes ou quoi ? *paf* Non je rigole, c'est pas ça du tout. 
En fait c'est une abréviation de "Service Games", une société américaine et japonaise fondée dans les années 1950 qui importait d'abord des juke-boxes, puis d'autres trucs comme des photomatons ou des machines de jeu.
La seule chose à noter c'est que ça ne s'est pas appelé SEGA tout de suite, et que le nom original c'était "Lemaire & Stewart", ce qui est un nom nettement moins cool.

La grande classe !


C'est quoi SEGA ?

-C'est des consoles. Si je vous cite les plus connues, vous entendrez évidemment parler de Megadrive, de Master System, et de Saturn. Par contre certaines ont des noms qui sonnent un peu plus R2D2, genre 32X, Sega Mark 3, SC-3000 et j'en passe. La Game Gear, en tant que console portable, a aussi la réputation de bouffer des piles à une vitesse hallucinante.
-C'est une rivalité. Avec Nintendo, pour être précise. Ben oui ça se voit, quand l'un a un logo rouge et l'autre bleu, et que d'un coté les consoles dont blanches tandis que de l'autre elles sont noires, j'appelle ça une -légère- concurrence.
-C'est un échec commercial. Car oui, SEGA a sorti beaucoup de consoles mais il s'est rapidement fait devancer par Nintendo et a finalement rendu l'âme en 2001, proclamant ne voulant faire que des jeux vidéos.
-C'est un slogan qui reste dans les mémoires. Oui vous savez là, le "SEGA, c'est plus fort que toi !" avec le gant de boxe et le punk fan de Sonic qui fait peur ! 

Se faire assommer par ça quand même, c'est un peu gros.

-Mais surtout, c'est une mascotte, c'est Sonic. Et c'est avec cette magnifique transition que je passe à la partie suivante !




Petite présentation de Sonic

Sonic est né sur Megadrive en 1991, dans le jeu intitulé tout simplement "Sonic the hedgehog". Il a aussi 21 ans et peut courir jusqu'à 1224 km/h, ce qui n'est pas négligeable mais embêtant s'il passe devant un radar.

Enfin je dis ça comme ça, mais Sonic c'est aussi 70 millions de jeux vendus, des comics et des dessins animés à la pelle, un film, des produits dérivés en-veux-tu-en-voilà, ce qui le fait direct accéder au palmarès des stars du jeu vidéo, côtoyant ainsi Mario et Link au Walk of Game.
Mais saviez-vous qu'à la base, l'unique but de Sonic était d'être la mascotte de SEGA pouvant rivaliser avec le plombier moustachu de Nintendo ?

Oui, le monde du jeu vidéo n'est rien d'autre qu'une énorme baston.

Mais ne croyez pas que Sonic est sorti de nulle part, comme ça ! Non, sa première apparition s'est faite sur Rad Mobile, un jeu de course. Comment un hérisson peut-il apparaître dans ce genre de jeu ? En se faisant écraser ? Les développeurs ont trouvé encore plus original. Car là-dedans, Sonic apparaît bel et bien sous forme de porte-clés désodorisant accroché au rétroviseur ! Ce que je trouve le plus fort quand même, c'est de faire un clin d'oeil à un personnage de jeu vidéo qui n'existe pas encore.

Son apparition est discrète. Pourtant il est là. Il nous GUETTE.




D'abord le design, puis après on improvise un scénario

Les personnages de jeux vidéos sont à peu près tous créés de la même façon. D'abord on fait le design qui réside principalement dans l'aspect pratique du gameplay choisi (et dès fois on en profite pour glisser discrètement la couleur du logo sur le personnage histoire de se faire un peu de pub) puis, après ça, vient la corvée du cahier des charges du nouveau héros : il faut inventer une histoire qui explique son apparence. Et généralement, le scénario pourrait être identifiable à une propagande pour la consommation de drogues.
En particulier avec Sonic, qui rappelons-le est tout de même un hérisson bleu qui se tient sur deux pattes et qui court super vite afin de ramasser des anneaux dorés. Bon, on part de loin, là.

Absolument.



Pourquoi Sonic ressemble à ça ?

Tout d'abord, il faut savoir que ce sont principalement Naoto Oshima et Yuji Naka qui ont créé le personnage, qui a bien changé depuis l'idée de base ! Car oui, comme Pikachu et Mario, il a fait un petit régime et du coup il est beaucoup plus filiforme qu'avant.


Étudions de plus près les éléments qui font que Sonic est... Sonic.

Son nom : là, c'est évident, le nom Sonic vient de sa vitesse.

Sa couleur : sans oublier le fait que le bleu est une couleur qui fait bien masculin et viril, ce choix est surtout dû au fait que le logo de SEGA est bleu. Et comme il en est la mascotte, on ne peut pas dire qu'il avait vraiment le choix, étant donné qu'il est le fruit de la rivalité des deux plus grosses entreprises du jeu vidéo de l'époque, qui sont, bien sûr, Nintendo et SEGA.

Ses chaussures : même les baskets de Sonic ont leur histoire. Et elle est plutôt spéciale, car oui mesdames et messieurs, le rouge et le blanc qui les composent viennent de la couverture de l'album de "Bad" du célèbre Michael Jackson. Pourquoi cette référence ? Je ne sais pas.

Essayez de retrouver les chaussures de Sonic là-dedans...

Son caractère : Sonic est jeune, rapide, mais aussi et surtout arrogant. Cette personnalité sert à contraster avec Mario (qui pourtant n'est pas vieux, mou et introverti) et plaire au marché américain, car c'est bien connu, tout ce qui se la pète est généralement "trop cool".

Son talent pour la natation : vous aurez surement remarqué que Sonic ne sait pas nager, comme pas mal de personnages de jeux vidéos. Là, la raison est toute simple : Yuji Naka (que j'ai cité plus haut) pensait juste à l'époque que les hérissons en étaient incapables. Et comme je ne fais jamais les choses à moitié, je me suis renseignée sur Youtube pour faire cet article et je vous confirme que OUI les hérissons savent nager.



Et c'est quoi les explications de son physique ?

Je vous assure que les explications de la couleur et la vitesse de Sonic sont tout à fait rationnelles. Non je déconne, c'est du grand n'importe quoi !
Les deux seules sources qui expliquent cela sont un épisode de Disney Adventures, et le roman de "Stay Sonic". Cependant ce dernier, malgré ses informations plus précises que le dessin animé, n'est pas jugé comme étant LA source officielle. Voyons voir ce que ça raconte :

Au départ, Sonic était un hérisson comme les autres, c'est à dire brun (... Et bipède...) mais un jour, il découvrit par hasard le laboratoire du Docteur Ovi Kintobor -le futur Robotnik SPOILER- qui est un scientifique un peu allumé car il rêve de transformer la planète en paradis terrestre à l'aide d'une machine nommée Retro-Orbital Chaos Compressor. Sérieusement, un nom aussi barbare pour une machine qui est censée distribuer du bonheur, c'est pas un peu bizarre ?! Enfin bref, pour activer ce bidule, il faut absolument se servir de l'émeraude grise du chaos (émeraude grise... Méditez là-dessus) et comme on est dans un dessin animé, c'est bien sur un objet très unique et très puissant. 
Comme Sonic est sympa, il propose de l'aider dans sa quête, et le docteur Kintobor, ayant remarqué que le hérisson aimait courir, l'aida à développer sa vitesse allant même jusqu'à franchir le mur du son. Mais le problème c'est que ça a fait un bang supersonique (Wikipédia est ton ami, guy) et du coup Sonic en est ressorti bleu mais plus rapide que jamais.


"Bien sur que ma vie est normale."





Style de jeu de Sonic : on foooonce !

Peut-être vous êtes vous demandé un jour : pourquoi les jeux de Sonic sont axés sur la vitesse ?
Non ? Tant pis.

Lorsque Mr Oshima commençait à rechercher le design de Sonic, Mr Naka, lui, travailla sur le gameplay des jeux qui devaient l’accueillir, en cherchant notamment comment exploiter au maximum les capacités de la Megadrive. Le projet tenait alors en quelques mots : simplicité, jouabilité précise, rapidité d'action. Sans oublier aussi l'exploration, mais il ne fallait pas en faire trop car SEGA cherchait à s'éloigner le plus possible du plagiat du plombier Nintendoesque. 
Car il est vrai que les jeux de plateforme se ressemblaient un peu tous à l'époque au niveau de la 2D avec vue sur le coté, du coup ça empêchait carrément les innovations et l'originalité.
Quand je dis que la simplicité était un des éléments-clés, je n'exagère pas ! Car tous les mouvements de Sonic devaient pouvoir être réalisés avec un seul bouton, pour éviter de casser le rythme et/ou avoir à faire des tas de manips dans les menus, etc. (on sait tous que c'est super chiant, ça.) Normalement il devait être capable de lancer des objets, mais ça ne collait pas avec le concept, donc pour détruire les ennemis on saute dessus ou on leur fonce dedans avec l'attaque Spin Ball.



Mais ce qui est sur c'est que SEGA ne s'est pas planté, et à la sortie de son premier jeu, il est présenté comme une révolution du jeu de plateforme car jamais un jeu d'une console 16-bit ne fut plus réussi.
Enfin depuis on a su varier les plaisirs hein, car Sonic apparaît aussi dans des jeux de course ou de combat, par exemple.




A quoi ressemblent les archives de Sonic ?

Vite, trouver une bonne mascotte !

On le sait tous, dès le milieu des années 80, Mario est la vedette du marché du jeu vidéo et du coup, Nintendo fait de l'ombre aux débutants dans le domaine. Et c'est SEGA qui s'en plaint !
Car avant le hérisson bleu, il y a bien un autre personnage qui s'est légèrement imposé sur les consoles, mais son nom ne vous évoquera probablement pas grand chose : c'est un petit garçon du nom d'Alex Kidd qui a une grosse tête et des gros poings ! Il est apparu sur un total de 6 jeux et est l'emblème de la Master System, avec un physique me rappelant Sangoku quand il était gamin.
C'est ptet le faciès jovial qu'ils ont en commun... Ou les oreilles.

Mais malgré le petit succès de ces opus, SEGA trouvait que ce n'était pas suffisant, qu'il était pas convaincant, qu'il avait une combinaison ridicule, etc. En même temps, le jeu en lui-même est coloré, mignon, mais aussi un peu décalé, et tout. C'est sympa ! Le seul truc qui ne va pas c'est qu'ils auraient au moins pu retravailler le design des boîtes de jeux, car certaines euh... Sont assez spéciales...

Mention spéciale au Mackogneur bronzé en bas à gauche.


Donc après ça on se remet à chercher une mascotte bien, chose extrêmement difficile car ce n'est que le public qui décide si ça aura du succès ou pas.
Il y a eu de nombreuses recherches, dont les plus connues sont un chien, un lapin qui peut étirer ses oreilles pour attraper des trucs, une caricature grotesque de Roosevelt en pyjama qui servira de base pour le design de Robotnik (les gens de SEGA ont une imagination débordante), et un tatou. Mais comme les designers se jetaient des fleurs et trouvaient son design cool, même si c'est Sonic -qui s'appelait "Mr Needlemouse", hérisson en japonais- qui a finalement remporté la bataille, il fera son apparition sous la forme de Mighty the armadillo. Et c'est en postant l'image ci-dessous que je me rends compte que ce qui différencie les personnages de Sonic, ce sont les couleurs, les cheveux et les oreilles. C'est tout ! Un peu comme certaines séries manga où les filles ont juste la coiffure qui change.

On dirait une fusion de Knuckles et Shadow !


Sonic la rock star

Alors que le design de la future mascotte était fraîchement choisi, il fallait créer un entourage pour Sonic. Et l'idée de base peut nous paraître assez insolite car il devait faire partie d'un groupe de rock et avait une petite amie qui s'appelait Madonna ! 
Mais les deux boîtes de SEGA (l'américaine et la japonaise) n'étaient pas du tout d'accord sur ça et finalement, le SEGAméricain s'est permis de supprimer librement ces éléments du jeu ! Au début ça a beaucoup râlé, mais finalement Mr Naka avoua plus tard que c'est surement mieux comme cela. Car mettre des relations amoureuses dans les jeux vidéos, pourquoi pas, mais quand ça concerne un animal rockeur et un être humain, ça vire tout de suite au glauque...

Projet pour Madonna, la... Zoophile ?!




Petite présentation des personnages secondaires

Tails, le mini-Firefox

Ce petit renard doré avec une hélice dans le fion 2 queues qui lui permettent de planer est le résultat d'un concours chez SEGA. Le but était de trouver un compagnon, ou plutôt un faire-valoir de Sonic, un peu comme Luigi l'est pour Mario.
Finalement, c'est le projet de Mr Yamagushi qui a été retenu, mais il ne voulait pas changer le nom original de sa création qui s'appelait Miles Prower, donc l'équipe a dit : "t'en fais pas, on va garder ce nom-là mais il sera juste surnommé Tails, quoi." Résultat des courses : presque personne ne connaît le nom original de Tails puisqu'il n'est quasiment jamais mentionné dans les jeux ou le dessin animé. Enfin je pense que c'est sans importance puisqu'il est le 2e personnage le plus populaire de la série. (après Sonic, bien sur)

Le seul truc qui n'a pas changé chez lui, ce sont ses chaussures.


Amy Rose (Sakura version hérisson)

J'ai remarqué qu'Amy ne laisse pas indifférents les fans de la série, et que surtout les filles ont tendance à ne pas l'aimer. C'est vrai qu'elle est un peu trop rose et nunuche à mon goût, je préfère largement Rouge the bat, qui est une excellente référence à Catwoman pour son coté séductrice et voleuse compulsive.

A choisir : le décolleté pigeonnant ou la robe très courte ? Hum...

Amy est le premier personnage féminin à apparaître dans la série. Elle porte toujours avec elle une sorte de marteau énorme, un Piko Piko, ce qui l'a vite rendue populaire pour son humeur fracassante. 
Elle a aussi la réputation d'être la petite amie auto-proclamée de Sonic, chose qui est quand même un peu sans-gène, mais qui n'a pas l'air de déplaire au hérisson bleu. Cependant, les raisons de son attachement pour lui sont obscures, voire carrément bizarres :
C'est une grande fan de voyance et elle y croit dur comme fer. Du coup, lorsqu'on lui a prédit que si elle se rendait à Little Planet elle y rencontrerait un beau hérisson bleu, elle n'a pas trop réfléchi et s'est jetée sur Sonic dès qu'elle l'a aperçu.

Mais je tiens avec moi la clé du mystère : SONIC AIME T-IL AMY ? Vous trouverez dans cette vidéo un peu niaise la réponse claire et nette. Alors, râteau, pas râteau ?


Le docteur Eggman, crâne d'oeuf.

Ce savant fou est certainement l'un des méchants les plus célèbres dans le domaine du jeu vidéo. Il faut dire que son look excentrique y est pour beaucoup ! Mais connaissez-vous son histoire ? C'est encore plus perché que celle d'Amy !
Le nom initial de Eggman est Ovi Kintobor, et à la base c'est un gentil chercheur. Il bossait sur une machine capable de transférer le mal dans des objets à l'aide des émeraudes du chaos. Mais à cause d'une mauvaise manip' celle-ci explosa, et comme Kintobor se situait juste à coté, il a fusionné avec les émeraudes du chaos et aussi... Un oeuf pourri qui traînait pas là, et qui explique son gros bide ! Du coup l'énergie maléfique des émeraudes le rendit méchant, et il s'appelle maintenant Ivo Robotnik (l'inverse d'Ovi Kintobor, quoi)

Tout de même, je veux bien qu'on fusionne avec n'importe quoi, ça se fait souvent dans les jeux et dessins animés. Une fusion avec un oeuf, pourquoi pas. Mais pourquoi préciser un oeuf pourri ?! Si c'est pour renforcer le coté grotesque en tout cas c'est réussi !

Enfin même au niveau du caractère, Robotnik est sa propre parodie. 

Sinon, à part ça, le nom "Eggman" vient de la musique "I am the walrus" des Beatles. (Oui, moi aussi je trouve qu'il y a beaucoup de références musicales dans Sonic.) En effet, à un passage de la chanson, les paroles disent "I am the Eggman", du coup ils ont repris ça pour en faire un nom de méchant de jeu.
Quand au physique, je l'ai déjà dis plus haut, mais c'est une caricature du président de l'époque, Roosevelt ! Quelle drôle d'idée, n'empêche... Imaginez la même chose avec le président français... Quoique non, c'est impossible haha, c'est déjà une caricature !




Sonic, aussi rapide qu'une Formule 1 ?

L'histoire se passe en 1993. Les Formule 1 Williams-Renault ayant besoin de sponsor, SEGA s'y colle et met le sien en évidence de manière originale. On sait tous que les voitures de courses sont généralement bourrées de sponsors (d'où leur aspect multicolore) ce qui laisse peu de places aux marques pour s'exprimer, en comptant le fait qu'il n'y a pas autant de carrosserie sur une Formule 1 que sur un bon gros camion. Bref.
L'autocollant en question se situe juste sous le volant, et représente les jambes de Sonic qui écrasent l'accélérateur. Et apparemment ça a fait office de grigri car les Williams dominent pendant toute la saison et arrivent même en tête du championnat ! Du coup tout le monde est content, SEGA a gonflé sa réputation, Sonic devient une star en Europe, et les conducteurs de Williams repartent fièrement avec leur coupe sous le bras.

Remarque : ça donne une allure super comique au conducteur.


Je rajoute un lien du casque du pilote qui en vaut vraiment le détour, merci à Kita59 pour sa contribution ! Cliquez ici





La peluche Hello Sonic

Depuis quelques temps on peut voir sur Internet une peluche exclusive du célèbre Hello Kitty. Euh, du célèbre Sonic, pardon. Enfin je sais pas. 
Cette fusion est le fruit de SEGA et de Sanrio (la boîte qui produit Hello Kitty) et n'est disponible qu'au Japon, dans les salles Joypolis. Sa rareté fait surement criser, mais je sens que le design qui plait probablement aux filles fera en revanche vomir les tripes des gars.

Du coup, c'est un chat ou un hérisson ?




Wreck it Ralph aime Sonic

Le nouveau Disney (que je vais bientôt voir au cinéma en tant que geek confirmé) se lance dans l'original en explorant l'univers des jeux vidéos, en ciblant autant le rétro que le récent. Et bien sur, qui dit "jeu vidéo" dit "superstar du jeu vidéo" qui dit "Mario, Pacman" mais aussi... Sonic ! Et tout ce que je sais c'est qu'il fait une apparition dans la gare du film. Et à l'inverse, Ralph, le héros du film Disney -qui est un super clin d'oeil à Donkey Kong- est un personnage jouable dans le dernier jeu de course de Sonic ! C'est beau, la coopération !

Je dois aller voir ce film *-*





Voilà les gens, cet article est fini ! Pour les sources, je me suis beaucoup servie de Wikipédia (on trouve de tout là dessus), de sonic.wikia.com, et de hellocoton.fr. 
On finit en beauté avec l'image du jour, qui explique la rivalité de Mario et Sonic ! Au revoir ! Et vive les pandas !



Pseudo-Mew aime cette musique et vous aime bien aussi.