Mario Bros, Mario Peigne, tout ça tout ça.

Oui je sais c'est nul comme titre mais j'ai un alibi, j'étais au cinéma.

(arrête de raconter de la...)

Bon, sinon vous ça va ? En tout cas je reviens avec de la documentation sur un certain plombier japonais d'origine italienne qui parle anglais. Eh oui, j'vous parle de Mario ! 

Donc, pour VOUS cher lecteur, je vais commencer par commencer le commencement de mon article !


*part la tête haute sous un tonnerre d'applaudissements*


Mais d'où vient Mario ?

Oui c'est vrai ça, d'où vient la mascotte de Nintendo ?
La réponse se trouve dans le jeu Donkey Kong sorti en 1981, créé par Shigeru Miyamoto. A l'époque, il n'avait pas de nom précis mais les fans l'appelaient Jumpman (car à part avancer, sa seule action possible était de sauter -sans compter le marteau bonus-). Pourquoi n'a t-il pas gardé ce nom, alors ? Car en 1983, un jeu est sorti sur Atari et plusieurs autres consoles, avec pour titre... Jumpman. Le créateur de ce jeu avoue s'être inspiré de Donkey Kong pour le réaliser. Copieurs ! Copieurs ! Mais c'est pas grave, car la popularité du futur Mario va écraser son "concurrent", et en même temps, un "It's me, Jumpmaaaaaan" aurait eu beaucoup moins de succès sur N64 héhé !


Ceci dit ce jeu à l'air pas mal aussi ! Mais... "Copieurs !"

Par la suite, le nom de Mario deviendra officiel avec la sortie de Donkey Kong Jr en 1982. OUI JE SAIS c'est un an plus tôt que Jumpman mais la période de réalisation devait se situer dans la même zone ou alors ils se sont contactés enfin bref c'est compliqué et c'est comme ça.

Mais pourquoi le prénom de Mario, et pas Benjamin, Robert ou Luigi ?
Car apparemment le président de Nintendo of America aurait comparé le bonhomme à salopette avec le propriétaire des locaux, qui est un certain Mario Segali. Mais une autre version existe :  Mario s'appelle comme ça car c'est en hommage à ce Mr Segali qui serait décédé juste avant la création du personnage, ce qui est sympa mais un peu morbide. Mais il y a encore une autre rumeur : selon Eiji Aonuma, qui est un proche collabo du boss (Mr Miyamoto), le nom de Mario serait une abréviation de "marionnette" car l'auteur aimerait les automates et le "bunraku", un théâtre de marionnettes japonaises.

Pourquoi Mario ne ressemble pas à Superman ?
Remontons à 1980, lorsque Mr Miyamoto imagine le personnage de Mario. Il prétend le concevoir en réaction à la vague de jeux d'arcade violents situés dans les salles, à la portée des plus jeunes. Donc, comme il voulait baser le design de Mario sur quelqu'un de normal (en oppositions aux héros trop beaux, trop musclés et trop grands), il a dessiné un monsieur avec un gros nez, un gros bide, et de petite taille. Pas gâté le Mario !

Les gâteaux de mariages furent plus compliqués que prévu.

Donc, il choisi un charpentier -le premier métier de Mario- qui doit sauver sa petite amie du nom de Pauline (le nom de la femme du président Nintendo des USA) des griffes de Donkey Kong. Bien sûr, les clins d'oeils à King Kong sont évidents. De toute façon, les gros singes qui enlèvent les personnes, évidemment... La réaction fût immédiate : Warner avait intenté un procès pour un plagiat pur et simple de son film. Fort heureusement pour nous, il fût remporté par Nintendo ! Car aujourd'hui, plus de 195 millions de jeux furent vendus à travers le monde. Traduction : Mario est devenu une icône de la culture geek !




Le petit gros à la salopette

Bon, Mario est connu, mais on a connu des personnages plus beaux quoi. Mais pourquoi ressemble t-il à... ça ? Comme les consoles étaient moins élaborées à l'époque, son design est surtout né de contraintes techniques. A moins qu'on veuille en faire une bouillie de pixels, il était difficile de créer des personnages avec un peu d'humanité.
Mario, n'achète jamais de rasoir. Par pitié.

Faisons élément par élément, sinon ça va faire un gros pavé et ça sera moche.

1) La moustache
Comme je l'ai dit précédemment,  les personnages contenaient très peu de pixels. Donc pour avoir un visage qui ressemble à quelque chose, zou moustache ! Pour à la fois souligner le nez, démarquer les parties du visage et remplacer la bouche, qui aurait été impossible à faire. Cependant, pourquoi elle est en forme de brosse ? Mario Bros ? *paf*

2) Le bide
Censé être un antihéros, Mario, contrairement aux athlètes, a de l'embonpoint (mais ça ne l'empêche pas de sauter très haut). En effet, Mr Miyamoto voulait d'un personnage monsieur-tout-le-monde, pour que le joueur puisse s'y identifier facilement et pour sortir un peu du chemin sans fin des clichés. Mais quand on regarde bien, il ne fait que mincir au fil de ses jeux ! Attendez, me dites pas qu'il est obèse là ? J'en ai connu des pires ! 

3) La casquette
Elle sert à beaucoup de choses, cette casquette. Elle a évité à Mr Miyamoto de devoir dessiner des mouvements de cheveux réalistes, elle sert à cacher la calvitie de Mario, et enfin, comme le fond des jeux de l'époque était souvent noir, ben on aurait plus vu sa touffe, car du noir sur du noir ben... Ça fait du noir. Puis châtain ça aurait fait moins bien, blond pareil, roux aussi, etc. Puis il fallait bien une couleur pour assortir à la moustache.

4) La salopette
Bon, vous me direz, il y a mieux comme vêtement. Mais c'était impératif pour trancher les différentes parties du corps avec deux couleurs distinctes et rendre ses mouvements perceptibles pour ainsi éviter de faire une masse informe de pixels. Donc, dans Donkey Kong il porte une salopette bleue, et dans Super Mario Bros, il a opté pour le marron/blanc. Oui, il a essayé plusieurs coloris, et les couleurs ont été fixées seulement en 1988.

Plombier, peut-être, mais avec une grande garde-robe !




Curriculum Vitae de Mario : plein

Que les ingénieurs aillent se rhabiller, Mario lui il a fait plein de trucs et a une carrière de malade !

Comme nous le savons, sa toute première apparition dans Donkey Kong le montre comme un charpentier (me demandez pas pourquoi...). Ah vous ne saviez pas ? Bah maintenant, si. Ensuite, dans Wrecking Crew sorti en 1984, il devient constructeur et démolisseur. Ce n'est que dans Super Mario Bros qu'il deviendra officiellement un plombier, mais en lisant la notice de ce jeu, certains fans ont supposé qu'à la base, Mario est un jardinier. Ce qui expliquerait les fleurs et les champignons, mais pas les tortues. 
Mais z'attention, ce n'est pas tout !  Car les jeux suivants viennent remplir son CV à une vitesse affolante ! Préparons la liste : Mario est aussi médecin, tennisman, conducteur de kart, golfeur, joueur de baseball, de hockey, de balle au prisonnier, de volley ball, footballeur, basketteur (même s'il est enrobé c'est un sacré sportif !), danseur et athlète. Rien que ça !




Mais qui fait la voix de Mario ?

Je vais briser le mythe : ce n'est pas Mario qui parle, c'est un autre homme qui fait sa voix ! *cri de dépit dans la foule* C'est un américain très peu connu du public qui fait sa voix, du nom de Charles Martinet. Il double Mario depuis 1995, mais ce qui le rendra célèbre sera l'écran-titre de Super Mario 64 avec le grand, le mythique "It's me, Marioooooo". Par la suite, au fil de l'apparition des personnages, il doublera Wario, Baby Mario, Luigi, Waluigi, Baby Luigi et même Papi Champi !

Ce héros aux airs de Claude François.

Même s'il parle anglais, Mario a un prénom ainsi qu'un accent italien. Car si on peut l'entendre dire "Let's go"  ou "It's me, Mario", dans Super Mario 64 et Mario vs Donkey Kong, on l'entend marmonner dans son sommeil "spaghetti" ou "ravioli".
1) Ses origines se confirment
2) Mario rêve de bouffe dans son sommeil.
Aussi, qui n'a jamais essayé d'imiter le célèbre "Mamma Mia" quand il se fait toucher à Mario Kart ou perd une vie dans ses autres jeux ?




Princesse Bitch... Euh, Peach

Je pense que c'est elle qui a lancé la mode de la demoiselle en détresse. Enfin, je sais pas, mais elle est sacrément connue pour sa poisse (se faire enlever X fois à cause de Bowser quand même hein !) et je la soupçonne d'avoir fait un pacte avec Princesse Zelda, ou un concours de celle qui réussira d'être la quête principale le plus de fois dans les jeux vidéos. Nan, je suis méchante. 

J'ignore si ceci est le fantasme des gars où s'ils préfèrent les princesses sans défense.

Mais saviez-vous qu'elle ne s'est pas toujours appelée Peach, et ce n'a pas toujours été elle dans les jeux ?

En fait, Peach est apparue seulement sur Super Mario 64. Mais qui Mario sauvait-il de 1985 à 1995, alors ? Eh ben c'était la copie conforme de l'écervelée la princesse qui s'appelait Mlle Toadstool, et qui, elle aussi, régnait sur le royaume Champignon. Donc, cela aurait fait 2 souveraines ! Alors Nintendo, pour se simplifier la vie, a jugé que la princesse s'appellerai Peach Toadstool. Comme ça, tout le monde est content !
Cependant il existe deux exceptions dans ses jeux :
-La première concerne le tout premier jeu où apparaît Mario, qui est Donkey Kong, où là il doit sauver une femme blonde du nom de Pauline.
-La seconde se passe sur Gameboy, avec Super Mario Land et une fille du nom de Daisy (une amie de Peach) qui elle aussi, se fait enlever. Je pense que le monde de Mario est encore plus dangereux que le nôtre avec tous ces enlèvements.

Pauline, tu es une mauvaise actrice. Par contre, Mario est épique !

Oh, d'ailleurs, j'ai une petite remarque intéressante à faire sur cette jaquette de jeu. Vous vous rendez compte non seulement que Mario est euh... Pas très beau mais en plus il a le nez rouge ! Sachant que Donkey Kong lui balance des tonneaux à la tronche... Je vous laisse deviner ce qu'ils contiennent... 



Petites infos sur les personnages secondaires

Bon, je n'aurai pas grand-chose à dire dans cette partie, et pour faire dans la politesse, on va commencer par les plus jeunes.
Que l'on mette les choses au clair : bébé Mario, ce n'est pas le fils de Mario. C'est simplement le grand Mario quand il était petit. On peut d'ailleurs le voir dans Mario & Luigi : les frères du temps et Yoshi's Island, et on remarque vite dans ces deux jeux que les bébés ont besoin d'une "monture" (soit Yoshi soit Mario, etc). Et pourtant, dans Mariokart, il est possible de les sélectionner ! Ah ben d'accord, les bébés savent à peine marcher mais ils savent conduire, c'est beau la jeunesse !
Mes enfants auront la même poussette.

Maintenant, c'est une remarque évidente que je vais faire, mais Wario et Waluigi sont les caricatures respectives de... Bah Mario et Luigi quoi. Tandis que Wario est encore plus petit et plus gros que Mario (avec en prime un sale caractère), Waluigi, lui, est super maigre et super grand, avec un air de cambrioleur du Dimanche. J'appelle ça l'effet chewing-gum : c'est comme si on décidait d'aplatir ou d'étirer les personnages.
Le saviez-vous ? La couleur violet est le symbole de la mort au Japon... Comment ont-ils perçus Waluigi ? (Car même Rayman est bleu, là-bas !)

Et enfin, une image circule sur le net depuis quelques temps, mettant en scène Toad, le champignon sur pattes. Il a même été repris par les trollfaces (bouh que je hais ces choses là !) car c'est trololo *paf* bref, je vous laisse juger, il s'agit d'une coïncidence due aux moyens techniques de l'époques mais certains ont l'esprit plus décalé que d'autres : 

Traduction : tu as traversé tout le château pour rien, on t'a bien *BIIIIIIP*

En regardant l'image, on s'aperçoit qu'en plus de lui faire des doigts d'honneur, Toad est bien plus grand que Mario. D'ailleurs, on se demande pourquoi Toad s'appelle comme ça, puisque ça veut dire "crapaud" en anglais ! (J'ai appris ça grâce à un texte d'anglais distribué en classe qui ne parlait pas du tout de Mario) En fait, il s'agit simplement de l'abréviation "The Toadstool retainer", qui est le nom original de ce personnage. Mais je trouve que "Mushroom face" aurait donné mieux, avec pour abréviation Mush. Non, je m'emporte, là.




Les japonais aiment l'alcool

Je vois d'ici les réactions des plus râleurs d'entre vous : "C'est quoi ces préjugés, on ose dire des trucs sur ce qu'on ne connaît pas, sale raciste" et tout.  Mais non les enfants, ravalez votre haine ! J'en ai la preuve, pour vous, en exclusivité !
Tout commence sur Super Nintendo, avec le jeu "Super Mario Kart". En apparence, rien ne change entre la version orientale et occidentale. Mêmes terrains, mêmes véhicules. Et pourtant... Quand on regarde l'écran de fin de course, le vainqueur se fait plaisir. Dans la version japonaise, "la subtilité, c'est pour les tapettes" [Joueur du grenier] et le gagnant boit au goulot d'une bouteille de champagne en en mettant partout. Ah c'est la classe hein !

Une bonne cuite pour fêter ça, sous les regards indifférents de Mario et Luigi.

Une modification a été souhaitable pour la version occidentale, étant donné que ça ferait inévitablement une polémique aux USA. Donc, le joueur garde seulement la bouteille de champagne à la main, mais ce n'est pas terrible tout de même, étant donné que le jeu vise un public jeune. Par contre la couleur du liquide m'intrigue vraiment...




La jaquette de la mort

Quand on regarde la boîte du jeu Super Mario Bros, on peut se dire : "ouais, ça a l'air cool, il a pas les mêmes vêtements que d'habitude et c'est pixelisé mais ça reste cool." Mais cette présentation renferme un secret. En fait, si on prend le cliché original, on s'aperçoit que Mario est en train de tomber dans la lave ! Donc le feu, pour faire stylé et montrer qu'il y aura de l'action n'est rien d'autre que celui qui fait mourir notre pauvre plombier ! 

De la vitesse, de l'action, de l'aventure ! Et de la lave... Beaucoup de lave...



Super Mario Brothers : Bienvenue à Nanarland.

Bien sur, chers lecteurs, je vous ai gardé le meilleur pour la fin. Croyez-moi, ça en vaut le détour ! La cerise sur le gâteau, le must du must, le film qui arrache tout, etc...


En regardant la bande annonce de ce film, j'ai d'abord cru à une bonne blague, une caricature pure et simple du jeu. On y voit une parodie de film d'action avec deux gars en costume de plombiers, qui doivent sauver la jolie blonde enlevée par Bowser (qui au passage, est super mooooche !), le roi des Koopas. Le tout avec, en fond, la musique "I've got the power". Qui a dit que la drogue était dangereuse pour la santé mentale ? Les koopas, là-dedans, sont des dinosaures semblables aux vélociraptors, les scènes se passent dans une ville américaine genre New York, alternant buildings, égouts et ascenseurs, bref, rien à voir avec le royaume Champignon et ses nuages qui sourient. 

Robert Bidochon accompagné de son disciple Bobby, alias Indestructiboy.

Ce film, sorti au cinéma en 1993, a touché le fond du double fond. Je crois même qu'il a cherché à creuser pour aller encore plus loin. Bilan : M-M-M-Monster Kiiiiill. En plus d'être nul, ce film a ruiné son réalisateur (budget de 42 millions de dollards, et n'en a rapporté que 21 aux USA) malgré un casting assez bon constitué de Bob Hoskins, Dennis Hopper, et John Leguizamo. Le seul truc positif qu'on puisse en tirer est que c'est le premier film adapté d'un jeu vidéo...



Compil' d'infos insolites

Le genre de trucs inclassables ou pas assez longs pour en faire une partie sont regroupés ici, en vrac. Vous verrez que certaines infos rejoignent ce que j'ai dis à propos de l'article sur Zelda. Bonne lecture !

A propos de Mario
-Mario était chauve (et légèrement moins enrobé) sur les produits dérivés Donkey Kong, c’est-à-dire à l’époque où il n’avait pas encore son propre jeu.
-Mario et Luigi sont des jumeaux nés au Royaume Champignon. Si Mario est considéré comme le plus vieux, c’est parce qu’il est sorti en premier du paquet dans lequel il se trouvait avec son frère. (Oui, on accouche pas, là-bas...)
-Mario casse les briques avec son poing gauche, et non avec sa tête.
-Dans New Super Mario Bros. Wii, Mario a failli enfiler un costume de poulet, finalement remplacé par une tenue de pingouin.

Lien avec Zelda
-La flûte de Super Mario Bros. 3 provient du tout premier Zelda, les notes produites sont d’ailleurs les mêmes.
-Wart, l’un des boss de Super Mario Bros 2, apparaît dans The Legend of Zelda : Link’s Awakening pour apprendre la dernière mélodie du jeu à Link.

Super Mario 3D Land

Le plombier et le singe
-Donkey Kong était à l’origine un jeu Popeye, mais Nintendo ayant perdu les droits de la licence, a remplacé les personnages du dessin animé par les siens.
-Dans Donkey Kong Junior, Mario était sacrément méchant, à l’inverse de son ennemi très poilu. Shigeru Miyamoto voulait ainsi montrer les deux facettes de ses personnages. Mais pourquoi Mario a capturé Donkey Kong ? A quoi ça sert ? Le mystère reste entier.
-Le vieux Cranky Kong, rencontré dans Donkey Kong Country, est en fait le héros du tout premier Donkey Kong. Eh oui, les personnages vieillissent dans Nintendo !
-La fin de Donkey Kong sur Game Boy est liée à Donkey Kong Junior et Super Mario Bros.

Bouseur... Euh, Bowser
-Le nom original de Bowser était King Koopa, ou Roi Koopa.
-A la base, Shigeru Miyamoto avait prévu que Bowser soit un gentil.

Si on regarde bien les jeux
-Si vous regardez bien, les nuages et buissons de Super Mario Bros ont le même sprite, simplement pour gagner de la place sur la cartouche.
-Dans Mario Golf, pour sa pose de victoire, Luigi fait un “L” avec sa main, signifiant involontairement le mot “Lesbien” dans le langage des signes.
-La fin de Super Mario Bros 2  nous apprend que tout le jeu était un rêve de Mario.
-La dernière carte de Super Mario Bros. 3 ressemble à s’y méprendre à celle du Japon, avec le château situé là où se trouverait Kyôto (où est localisé le siège social de Nintendo).
-Dans Super Mario Land 2, Mario parcourt un niveau rempli de briques de construction N&B, l’équivalent des LEGOs que Nintendo fabriquait dans les années soixante.

Princesse Peach.



Un lien cool !


Et pour finir en beauté, je vous oblige à écouter ça, qui a du prendre beaucoup de temps à celui qui l'a réalisé mais c'est génialissime ! Cette vidéo rejoint la question : comment faire une musique uniquement avec les sons de Mario ? *danse*

http://www.youtube.com/watch?v=HXcieUVLz-I




Voilà, c'est la fin de cet article qui je dois dire, a été assez long à réaliser. Bien sur, je vais citer mes sources, qui sont principalement gameblog et 01.net ainsi que mario-level.e-monsite.com (et un autre site dont je ne me rappelle plus le nom qui m'a servi pour les infos en vrac)  et je vous dis euh... Au revoir ! 

Un jour, les géraniums domineront le monde. Car géranium ça ressemble à uranium. 

(bon va dormir toi, t'es fatiguée...)

Xenoblade version Pokémon. Ça en jette !


Pseudo-Mew est super content de voir que quelqu'un lit cette phrase.